Enfants

Le suivi et la thérapie d'enfants obéissent à des règles particulières.

D'une part, il est nécessaire de considérer l'enfant comme une PERSONNE À PART ENTIÈRE,  c'est à dire lui supposer une dignité, une personnalité et une "intelligence de vie" strictement égales à celles d'un adulte. Il s'agit d'une réalité et aussi d'un besoin pour lui, psychique et affectif.
De ce point découle le principe du respect total du secret professionnel concernant les paroles qu'il adresse au psychologue.

D'autre part, il est nécessaire de savoir que des pans entiers de son psychisme sont encore constitués d'identifications, de mimétismes et de "pièces rapportées" du psychisme des parents (et des proches).

C'est pourquoi il est nécessaire de travailler sur deux axes: renforcer sa personnalité propre, tout en s'appuyant sur la "systémie" familiale.